Chiffres Prévention Routiere 2014

(source l’ONISR-janvier2015)

BILAN GÉNÉRAL

Sur l’année 2015, la mortalité routière en France est en hausse de 2,4% par rapport à 2014, soit 80 décès de plus. Ce nombre est en hausse pour la seconde année consécutive.

Plusieurs facteurs sont mis en cause, dont notamment la baisse du prix du pétrole qui aurait engendré une augmentation du trafic routier, ainsi que les attentats qui auraient incité davantage les usagers à favoriser les trajets avec leurs propres véhicules plutôt qu’en transports en commun.

Une augmentation de la vitesse serait également mise en cause par l’ONISR. 

PAR AGE

  • Contrairement à l'année 2014, le taux de mortalité des 11-24 ans a augmenté en 2015 (+7% vs 2014)
  • En 2015, ce sont 622 jeunes filles et jeunes hommes qui ont perdu la vie sur les routes
  • Les 15-29 ans représentent 22% des personnes tuées et 1/3 des personnes grièvement blessées sur les routes
  • 1 décès sur 5 se produit lors d'un accident impliquant un conducteur novice

PAR CATÉGORIE D’USAGERS

Les catégories d'usagers les plus touchés sont les hommes (les trois quarts des victimes de la route sont des hommes), ainsi que les jeunes et les seniors.

  • La mortalité automobiliste a augmenté de 8% entre 2014 et 2015. L’ONISR dénombre en effet 135 décès supplémentaires.
  • La mortalité des usagers de poids lourds (conducteurs et passagers) est stable par rapport à 2014 (on compte 58 décès en 2015). Une réalité à ne pas oublier : 14% des personnes tuées sur la route le sont dans un accident impliquant un poids lourd.
  • La mortalité motocycliste est relativement stable par rapport à l’an passé, (-1% vs 2014).
  • La mortalité des autres catégories d’usagers est en baisse sur l’année 2015 vs 2014 : -10% pour les cyclomotoristes, -7% pour les piétons et -5% pour les cyclistes

PAR FACTEUR COMPORTEMENTAUX

  • On note la présence d’alcool dans 30% des accidents mortels en 2015, contre 28% en 2014.
  • On note la présence de stupéfiants dans 25 % des accidents mortels en 2015, soit une hausse de 2% par rapport à 2014. C’est la deuxième année consécutive que l’on constate une hausse.
  • Le non-port de la ceinture est en 2015 toujours un sujet : Il concerne 21% des décès à bord d’un véhicule léger, 27% à bord d’un véhicule utilitaire et 37% à bord d’un poids-lourd.

Retrouvez ci-dessous une infographie réalisée par la Sécurité Routière. Les chiffres parlent d'eux-mêmes ! 

 

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire