Protéger les cyclistes

Le nombre de blessés à vélo a triplé entre 2019 et 2021, passant de 554 à 1 360 blessés.

La dernière campagne de la sécurité routière se concentre sur un geste simple pour les automobilistes, qui permettrait de protéger les cyclistes, les trottinettes et même les piétons des accidents de portière. Quel est ce geste ?

Cyclistes, méfiez-vous des portières !

Quand on fait du vélo, du scooter, ou de la trottinette, la plus grande hantise sur la route ce sont les portières. Une ouverture intempestive en grand de la porte de voiture, c’est un obstacle qui apparaît soudainement et qui est impossible à éviter. Et la cause de nombreux accidents pour les cyclistes et les usagers de trottinettes, notamment lorsqu’ils longent une file de voitures.

Selon Florence Guillaume, déléguée interministérielle à la sécurité routière : « Ce type d'accident est en effet très fréquent et particulièrement redoutable pour tous les types de deux-roues. » Rappelons qu’en 2020, on estime à 3 000 le nombre de cyclistes blessés graves sur la route.

Automobiliste : le geste simple qui évite l’accident de portière

Pour éviter les accidents de portière, un geste simple suffit. La sécurité routière le résume en ce petit slogan  : « Portière gauche, main droite - Portière droite, main gauche »

Pour résumer, pour ouvrir sa portière, tout en protégeant les autres, il suffit donc d’actionner la poignée de la portière avec la main opposée à celle-ci.

  • Si vous êtes dans la voiture côté gauche :  ouvrez avec la main droite
  • Si vous êtes côté droit, ouvrez la portière avec la main gauche.

Pourquoi ? Le changement de main entraîne mécaniquement la rotation des épaules, permettant ainsi à l’automobiliste qui s’apprête à ouvrir sa portière de vérifier d’un coup d’œil vers l’arrière de la voiture que personne (cycliste, vélo, moto, etc.) n’arrive dans son angle mort. Une technique simple, facile à adopter pour protéger les cyclistes. D’ailleurs, en Hollande, ce geste est enseigné en auto-école !

 

Accident de portière : que dit la loi ?

Ouvrir la portière d’une automobile de manière imprudente est une infraction passible d’une amende. Concrètement, que dit la législation ?

  • Il est interdit à tout occupant d'un véhicule à l'arrêt ou en stationnement d'ouvrir une portière lorsque cette manœuvre constitue un danger pour lui-même ou les autres usagers. 
  • Les cyclistes et trottinettes doivent circuler sur les voies qui leur sont dédiées et à bonne distance de la file de véhicules garés sur le côté.

Les contrevenants sont passibles d’une amende de la première classe (jusqu’à 38€). 

Accident de portière : qui est responsable ?

Pour ce qui est de l’attribution de la responsabilité, on se base sur le respect du code de la route : 

  • Si le conducteur ou son passager ouvre la portière sans regarder et provoque un accident, il est 100% responsable, car le cycliste ne peut pas anticiper ce mouvement.
  • Si la portière était déjà ouverte et qu’un accident survient, l’automobiliste encore dans sa voiture est aussi considéré comme 100% responsable parce que laisser une portière ouverte constitue un obstacle et un danger pour les autres usagers.
  • Si toutefois la porte est ouverte, mais que le conducteur est debout à côté de la voiture, il est alors considéré comme piéton (selon la loi Badinter) il peut alors y avoir partage de responsabilité.
  • Le partage de responsabilité peut aussi être pris en compte si les feux du vélo ne sont pas allumés, ou que le cycliste a changé brusquement de direction : le conducteur peut ne pas l’avoir vu arriver.

Quoi qu’il en soit, un accident de portière reste un accident : pensez à faire un constat ou à prendre les coordonnées des témoins éventuels pour aider l’assurance à vous dédommager si votre véhicule (ou vous !) avez été touchés. Et surtout, soyez prudent sur la route !

Source : https://www.securite-routiere.gouv.fr

 

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire