profils conducteurs

Est-ce que comme 1 conducteur sur 5, vous vous transformez complètement une fois au volant ? Mr Jeckyll devient alors Mr Hyde, plus agressif, plus laxiste ou plus tête en l’air. Voici 4 profils de conducteurs qu’il vaut mieux apprendre à repérer sur la route pour conduire en toute sécurité. Et si vous vous reconnaissez dans l’un des profils, voici quelques conseils prévention toujours utiles !

Celui qui insulte tout le monde

Oui, c’est vrai, il n’est pas toujours facile de garder son calme au volant lorsque certains conducteurs ne respectent pas le code la route, vous dépassent par la droite ou manquent de courtoisie. Parmi eux, certains  dépassent clairement les bornes, prêts à ouvrir leur fenêtre pour crier une insulte, voire conduire dangereusement pour prouver on ne sait quoi. Il faut savoir que 3 conducteurs sur 10 « collent » le véhicule de devant lorsqu’ils sont énervés... 

Notre conseil prévention : Gardez votre calme ! Prenez trois grandes respirations, l’énervement devrait retomber. Petit détail : savez-vous que la courtoisie au volant est incluse dans la grille de notation de l’examen du permis de conduire (et représente un point bonus) ?

Celui qui est (très) occupé

Il est très facile de se laisser distraire quand on est au volant : allumer une clope, manger un sandwich (parce qu’on n'a pas eu le temps avant), se remaquiller, changer la musique, chercher ses lunettes de soleil… Ou pire, regarder une vidéo tout en conduisant (malheureusement oui, cela arrive !) tout en jetant des regards furtifs sur la route. Bien entendu, il s’agit ici de comportements à risque et d’une mise en danger de soi et des autres.

Notre conseil prévention : soyez toujours attentif à la route pour plus de sécurité. Un maquillage un peu raté vaut mieux qu’un passage à l’hôpital ou une tôle froissée. Et si vous observez un conducteur en train de faire autre chose, respectez toujours la distance de sécurité minimale pour pouvoir anticiper un quelconque danger. Pour rappel, la distance de sécurité se calcule en multipliant les chiffres de la dizaine de la vitesse par 6. Si vous roulez à 50 km/h, la distance de sécurité doit être de 5 x 6, soit 30 mètres. 

Celui qui parle au téléphone

Qui n’a pas croisé un conducteur en train d’envoyer des textos, de passer un appel téléphonique sans kit main libre ou encore de régler son GPS en conduisant ? Levez la main si vous n’avez pas fait une de ces trois activités au moins une fois dans votre vie ! Ces distractions augmentent le temps de réaction, provoquent du stress et détournent l’attention du conducteur de la route. Lire un message en conduisant multiplie le risque d’accident par 23 et si vous êtes arrêté avec un téléphone à la main, la sanction est immédiate : une amende forfaitaire de 135€ et un retrait de 3 points de votre permis de conduire.

Notre conseil prévention : avant de prendre la route, rangez votre téléphone dans votre sac ou votre poche. Évitez de vous laisser distraire et si vous devez vraiment prendre un appel en urgence, arrêtez-vous sur le bas-côté.

Celui qui est bourré / drogué

La voiture devant vous fait des écarts de route ou roule un peu trop vite ? Restez sur vos gardes : il se peut que le conducteur ait trop bu ou consommé des substances illicites. Voici  quelques chiffres qui prêtent à réfléchir : 

  • Le risque d'être responsable d'un accident mortel est multiplié par 17,8 chez les conducteurs alcoolisés.
  •  La conduite sous l’emprise du cannabis multiplie par 2 le risque de provoquer un accident mortel.
  • Le cocktail drogues/alcool multiplie par 29 le risque d’avoir un accident.

Notre conseil prévention : ne montez jamais en voiture avec un conducteur alcoolisé ou drogué. Et dissuadez vos amis de conduire sous l’emprise de substances psychoactives qui réduisent leurs réflexes et peuvent créer des effets de somnolence. Si vous avez prévu de faire la fête, le plus simple est de s’organiser avant la soirée pour savoir qui conduira au retour !

Normalement, avec ces conseils vous devriez pouvoir être un peu plus “aware” sur les profils de conducteurs qui peuvent vite s’avérer dangereux, pour eux comme pour vous ! Quoi qu’il en soit, en voiture, restez toujours prudent : les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les 18-24 ans. Aussi derrière le volant, on mise sur le zéro risque : zéro alcool, zéro drogue (quelle qu’elle soit) et zéro distraction (téléphone, etc.).

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire