Être surpris au volant de sa voiture sous l’emprise de stupéfiants combien ça coûte ?

En plus des usages problématiques et des addictions qui découlent de la consommation de cannabis, être surpris au volant de sa voiture sous l’emprise de stupéfiants ; alcool ou drogues douces, peut te coûter des grosses sanctions ; que ce soit pour ton permis, ton porte-monnaie etc. De manière générale, fumer de l’herbe va te plumer, autant l’annoncer d’emblée. À l’achat évidemment mais pas que ! Voici ce que ça te coûte réellement de fumer de l’herbe :

 

CANNABIS, LE VRAI PRIX D'UN USAGE DE STUPÉFIANTS 

 

D’abord, ton amour propre

Même si ce n’est pas forcément évident de prendre en compte ce genre de considération quand tu ne l’as pas encore vécu, mais c’est un fait (crois-nous) ton amour propre est la première sanction personnelle à laquelle tu es confronté lorsque tu es arrêté par un policier ou un gendarme qui te soupçonne d’avoir consommé des stupéfiants (shit, weed, beuh, skunk…). Ce dernier peut réaliser un test salivaire permettant de détecter la présence de drogue dans ton organisme. Si le test s’avère positif, un prélèvement sanguin sera ensuite effectué pour confirmer l’infraction. C’est confirmé ? direction le commissariat : photos, empreintes, fouille corporelle... et à cet instant, un sentiment s’empare de toi doucement, c’est la honte. Crois-nous, c’est la honte !

Pour finir, une garde à vue est déterminée. Dans le meilleur des cas, la durée est de 24 heures mais elle peut également être prolongée de 24 heures supplémentaires après autorisation du procureur de la République. Toi qui pensais juste être cool et passer un moment fun, qu’en est-il de ton amour propre, privé temporairement de ta liberté ?

 

Ton temps

Stage de sensibilisation, obligation de soins, suspension de permis, travail d'intérêt général… Il faut s’attendre à des peines longues et laborieuses. Alors si tu cumules les infractions en même temps (défaut de ceinture, feu rouge grillé…) autant dire que la peine se rallonge et la sanction s’alourdit : 8 points d'un coup. Sans compter qu’il va falloir se replonger dans ce fameux exercice rébarbatif qu’est le code, ainsi que la conduite à repasser pour les permis probatoires. Au revoir les soirées jeux vidéo entre potes, et à bientôt peut-être ! Cela va sans dire, les biens ayant servi à commettre l’infraction peuvent être immédiatement confisqués. Les au revoir sont donc nombreux...

 

TON TEST SALIVAIRE EST POSITIF ? VOICI LES COÛTS MATÉRIELS ET FINANCIERS

 

Et un retrait de points sur le permis de conduire… un !

Autant être prévenu, les juges ont la réputation de condamner automatiquement les jeunes conducteurs testés positifs au cannabis. Lors d’un contrôle de police, si le test salivaire révèle des traces de THC dans le sang, les sanctions sont lourdes. Première sanction immédiate : une perte de 6 points sur le permis de conduire. Pour rappel un jeune conducteur a un permis probatoire de 6 points seulement donc c'est un retrait de permis immédiat !

Et des amendes complémentaires :

  • 4 500 euros pour la conduite sous l’emprise de stupéfiants

  • 9 000 euros si tu es positif en plus à l’alcool (0,2 pour les permis probatoires ou 0,5gr/l)

 

Ta voiture

Concernant ta voiture, probablement ta première ?! Immobilisation, voire confiscation, du véhicule en cas de contrôle positif. Les forces de l’ordre peuvent décider d'immobiliser ta voiture si tu es sous l'emprise de stupéfiants, dans ce cas il faut contacter une personne sobre et responsable qui puisse prendre le volant à ta place : La honte, saison II. En cas de récidive obstinée de conduite sous l'emprise de drogue, le véhicule, si tu es le propriétaire, peut être mis en fourrière jusqu'à 12 mois. Les frais d'enlèvement et de gardiennage sont alors à ta charge.

 

Et les conséquences pour ton taff ?

Si ton activité professionnelle dépend de ton permis et que tu le perds et bien il existe une solution : va travailler en trottinette ou en roller. Sinon bonjour chômage. Et si tu arrives à te procurer les services onéreux d’un avocat, il faut dénicher celui qui arrive à requalifier l’infraction et solliciter le juge à être plus indulgent, mais la procédure est couteuse. Ton employeur ne verra de toutes façons pas d’un bon œil une condamnation pour consommation de cannabis.

 

Ton assurance en tant que jeune conducteur

Non et non, les scénarios catastrophes ne sont pas réservés qu’aux autres jeunes conducteurs. Si vous avez un accident alors que vous êtes sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants, le pire vous attend. Et aucun assureur ne vous fera de cadeau. Il suffit d'un accident, même seul, et c'est la effondrement !


  • Tu es en tort ? tes propres dommages (matériels et corporels) ne seront pas indemnisés. En outre, tu as toutes les "chances" d'écoper d'une surprime salée ou de voir ton contrat résilié. 

  • Tu n’es pas responsable ? tu ne seras pas mieux loti, si tant est que tu puisses prouver que ton état n'a eu aucune incidence sur la survenue de l'accident (pas facile…). Si tu parviens à le démontrer, tous tes préjudices pourront être couverts.

 

Notre conseil pour éliminer complètement les risques de sanction, il ne faudrait pas conduire entre 24 à 48 heures après avoir fumé. Et si tu décides malgré tout de fumer un joint en restant chez toi, sache que la consommation de cannabis coûte définitivement cher et présente des risques pour ta santé. Second conseil découlant du premier, garde ton argent de poche (où ton premier salaire) pour te faire des vrais kiffs avec tes proches !

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire