Les effets négatifs de la consommation de cannabis sur la conduite d’un véhicule sont encore méconnus voire ignorés. En 2016, 14% des accidents de la circulation impliquaient un conducteur ayant fait usage de stupéfiants. Dans une nouvelle campagne, la Sécurité routière alerte sur les dangers de la consommation de cannabis.

En France, il est interdit de consommer, de produire et posséder du cannabis. Dans sa nouvelle campagne, la Sécurité routière met l’accent sur les dangers de la consommation de cannabis avant de prendre le volant, « fumer du cannabis est illégal, sur la route ça peut être fatal ». Parmi les 3 477 personnes décédées sur les routes en 2016, il est estimé que 22% soit 752 personnes ont été tuées dans un accident impliquant un conducteur ayant fait usage de stupéfiants. 20% des jeunes impliqués sont âgés de 18 à 24 ans.

Le cannabis diminue les capacités au volant 

Sous l’emprise de cannabis, le conducteur n’a pas conscience de la diminution de ses réflexes et de son temps de réaction au volant : mauvaise évaluation des distances, perte de vigilance et de contrôle, ... La conduite devient très dangereuse et peut l’amener à commettre des infractions ou pire, causer un accident. 

Diffusée à partir du 25 mars 2018, la campagne est sous la forme d’un film TV et de deux spots radios. Elle sera disponible au cinéma à partir du 28 mars. Le film retrace l’histoire d’un jeune, victime d’un accident de voiture, qui pensait que fumer du cannabis et conduire était sans danger...

 

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire