Si tu conduis, je raccroche

10% des accidents corporels sur la route sont liés à l'utilisation du téléphone au volant. À l’occasion des Journées Mondiales sans smartphone, du 6 au 8 février 2022, la Sécurité routière en profite pour mettre un nouveau coup de projecteur sur son dernier clip de sensibilisation aux dangers du smartphone au volant. Et pour cause : en 2020, l'inattention au volant était responsable de 13% des accidents mortels sur la route.

La campagne vidéo « Si tu conduis, je raccroche » 

Pour lutter contre le téléphone au volant, la Sécurité routière a dévoilé fin 2021 sa toute nouvelle campagne de prévention vidéo : « Si tu conduis, je raccroche ». 

Le spot de prévention 

Réalisé par Rémi Bezançon (Le premier jour du reste de ta vie, Zarafa, Le Mystère Henri Pick) le spot met en scène deux personnalités connues des Français :  la chanteuse HollySiz et l'acteur Jean-Pascal Zadi, césar du meilleur espoir masculin 2021. Ils interprètent ici une scène qui devrait vous parler : une conversation téléphonique entre amoureux où chacun a du mal à raccrocher.

Protéger l’autre d’une conduite à risque

Notons que cette campagne tend aussi à responsabiliser l’entourage de la personne qui se met en danger. À l’image des personnes qui confisquent les clés de voiture d’une personne trop alcoolisée, la Sécurité routière invite ici à raccrocher lorsque l’on s’aperçoit que son interlocuteur se met au volant (ou au guidon) de son véhicule pour le protéger des dangers de téléphoner sur son véhicule.

De la même façon, lorsque vous appelez une personne et vous rendez compte qu’elle conduit, n’hésitez pas à raccrocher et à la rappeler plus tard. 

Le mot d’ordre de la Sécurité Routière : « Protégez ceux que vous aimez. ».

Simon Berger , l’artiste contemporain sculpte des écrans de téléphone monumententaux pour aider à la sensibilisation

Le constat est simple : L’utilisation du smartphone au volant est un réel danger.
Pour aider cette sensibiliation, l’artiste Simon Berger fait apparaître, dans des éclats de verre brisé, cinq visages sur des hautes stèles. Par son art, il met avant la nouvelle campagne de la Sécurité Routière : « Si tu conduis, je raccroche » nouveau mot d'ordre lancé en septembre dernier.
Cette exposition a pour objectif d'éviter que des vies volent en éclat et qui se manifeste d'un geste simple : « raccrocher".

En savoir + sur le travail de l'artiste

Pourquoi bannir l’utilisation du téléphone au volant ?

Saviez-vous que lire un message en conduisant multiplie le risque d'accident par 23 ? Déchiffrer un simple texto « Ça va ? » revient à quitter la route des yeux pendant 5 secondes. 5 secondes d’inattention bien suffisantes pour se déporter et créer un accident.

Les chiffres de l’ONISR (2020) qui font réfléchir 

  • Téléphoner au volant dégrade le niveau de concentration du conducteur qui enregistre entre 30 et 50% d'informations en moins sur la route.
  • Téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d'accident matériel ou corporel. 
  • 1 conducteur sur 4 avoue s’être déjà fait peur avec son smartphone au volant.

Pourtant, en 2020, il y a eu 395 000 infractions avec utilisation du téléphone ou oreillette au volant. Preuve que ce genre de campagne de sensibilisation est plus que jamais d’actualité !

Ce que dit la loi

Le code de la route spécifie clairement qu’être contrôlé avec un téléphone en main est sanctionné par une amende forfaitaire de 135 €, ainsi qu’un retrait de 3 points du permis de conduire.
Le conseil de Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière : « Pour un conducteur, la meilleure solution est d'éteindre son téléphone ou de le mettre sur mode conduite. »

Alors, cap de passer deux jours loin de votre smartphone à l’occasion des Journées Mondiales sans smartphone ? Dites-nous tout en commentaires ! 

 

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire