Vigicarotte, la prévention alcool et drogue sur la route auprès des 18-24 ans
Vigicarotte, c'est quoi ?
Alcool et conduite : les risques
Retrouvez les photos de la soirée Vigicarotte du mois d'avril...
Les vidéos de Kemar pour Vigicarotte !

Chiffres prévention routière 2015

BILAN GÉNÉRAL

Sur l’année 2015, la mortalité routière en France est en hausse de 2,4% par rapport à 2014, soit 80 décès de plus. Ce nombre est en hausse pour la seconde année consécutive.

Plusieurs facteurs sont mis en cause, dont notamment la baisse du prix du pétrole qui aurait engendré une augmentation du trafic routier, ainsi que les attentats qui auraient incité davantage les usagers à favoriser les trajets avec leurs propres véhicules plutôt qu’en transports en commun.Une augmentation de la vitesse serait également mise en cause par l’ONISR.

Lire la suite
Facteurs comportementaux dans les accidents mortels en 2015 :

Alcool

29%

Stupéfiants

21%

Ceinture

20%

L'application AlcooTel

Simple, ludique et gratuit, AlcooTel est une application mobile créée par MAAF qui permet d’évaluer son alcoolémie et de prendre le volant en toute sécurité. Un test d'alcoolémie en ligne à télécharger directement sur votre portable ou votre tablette !

Lire la suite


Espace presse

Déployé toute l’année sur l’ensemble du territoire, Vigicarotte
est un dispositif de prévention routière destiné à responsabiliser
les 18-24 ans face aux dangers de l’alcool et des drogues sur
la route. Une opération unique par son ampleur puisqu’en 15 ans,
ce sont près de CHIFFRE personnes qui ont choisi de participer
au dispositif Vigicarotte .


Lire la suite...

AlcooTel

Simple, ludique et gratuit,
AlcooTel est une application mobile
créée par MAAF qui permet d’évaluer son alcoolémie
et de prendre le volant en toute sécurité.
Un test d'alcoolémie en ligne à télécharger
directement sur votre portable ou votre tablette ! 


Lire la suite...

Prévention alcool

En France, le taux d’alcool limite autorisé pour prendre le volant est
de 0,5 g d’alcool par litrede sang, c’est-à-dire 2 unités d’alcool*.
Au-delà de cette limite, le risque d’accident est multiplié par 2.
Pourquoi ? Car même à faible dose, l’alcool agit sur le cerveau et diminue les capacités de conduite dès la première demi-heure après l’absorption.


Lire la suite...