Conduire en cas de mauvais temps nécessite une vigilance accrue. En effet, les repères et automatismes sont perturbés lorsque les conditions météo sont peu favorables. Les intempéries sont responsables de nombreux accidents graves, et on sait que la pluie multiplie par 2 ce risque.

Alors en cas de pluie, brouillard, neige ou encore verglas, soyez prudents et suivez nos conseils !

Vérifiez l’état de votre véhicule

L’entretien de votre véhicule est primordial, et son état se contrôle toute l’année. Cependant, vous devez redoubler de vigilance en cas de fortes intempéries et particulièrement en hiver.

  • Vérifiez régulièrement l’état de vos pneus et la pression. Si nécessaire, utilisez des pneus hiver pour une meilleure adhérence et un freinage plus efficace sur chaussée glissante et en cas de température inférieures à 7°
  • Vérifiez l’état de vos freins et votre batterie
  • Vérifiez l’usure de vos essuies glaces. Nettoyez-les, ou changez les si besoin
  • Assurez-vous que votre réservoir de liquide lave glace est plein. En hiver, adoptez un liquide adapté.
  • Faites régler vos éclairages
  • Pour une visibilité optimale, nettoyez vos vitres et vos pare-brises
Adapter votre conduite et anticipez les dangers

En cas de mauvais temps, vous devez bien entendu adapter votre conduite selon les conditions. Les intempéries diminuent la visibilité et altèrent la perception des distances, c’est ce qui créé les dangers. 

En cas de pluie :

Malgré son caractère non exceptionnel, une chaussée mouillée peut être responsable de nombreux accidents : 

  • Visibilité réduite
  • Faible adhérence des pneus (divisé par 2)
  • Chaussée glissante

En cas de neige et/ou verglas :

En cas de neige ou de verglas, vous devez éviter au maximum de conduire car le danger est réel :

  • Visibilité et luminosité réduite
  • Chaussée glissante
  • Efficacité des freins et de la direction réduite
  • Risque de buée dans l’habitacle

En cas de brouillard :

Le brouillard est la cause de nombreux accidents de la route dramatiques.

  • Visibilité réduite et perception déformée
  • Perte des repères
  • Risque d’obstacles invisibles
  • Mauvaise évaluation des distances

La clé pour rouler en toute sécurité c’est d’anticiper les dangers. Voici quelques conseils pour diminuer les risques d’accident en cas de mauvais temps : 

  • Réduisez votre vitesse
  • Augmenter les distances de sécurité
  • Anticiper vos freinages pour éviter de freiner brusquement
  • Allumer vos feux de croisements et/ou de brouillard
  • Mettre en route vos essuies glaces en cas de pluie ou de neige
  • Evitez de rouler dans les flaques d’eau, les marquages au sol et les plaques d’égout en cas de fortes pluies
  • Rouler bien à droite en cas de brouillard

En cas de neige, de verglas ou de brouillard, ne prenez votre voiture qu’en cas d’extrême nécessité.

Focus sur les vitesses 

Réduire sa vitesse est l’une des premières choses à faire en cas de mauvais temps. Voici un rappel sur la réglementation : 

Sources : Prévention routière, Sécurité routière 

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire