[html format="ckeditor" different_values="0"]

En partenariat avec Alibi Bar, un bar local, Uber a créé une opération judicieuse pour sensibiliser les clients à ne pas conduire en état d’ivresse.

Les deux partenaires ont ainsi réalisé une carte de visite promouvant à la fois le bar et le service de VTC. Cette carte est distribuée aux clients au moment de l’addition.

Comment ça marche ? C’est simple : le consommateur détache un petit bout de papier présent sur la carte, et le lèche. Une réaction chimique se produit avec la salive, et indique une couleur qui correspond au niveau d’alcoolémie. Si celui-ci devient jaune, c’est que le consommateur peut conduire, et rentrer chez lui sans risque lié à l’alcool. Au contraire, si il devient vert, c’est qu’il a atteint la limite maximale autorisée du taux d’alcool dans le sang pour pouvoir conduire, et c’est là qu’Uber intervient !

La Russie à une tolérance zéro vis-à-vis de l’alcool au volant. La limite à ne pas dépasser est de…0 g d’alcool par litre de sang !

Pour rappel, en France, le taux d’alcool limite autorisé pour prendre le volant doit être inférieur à 0,5 g d’alcool par litre de sang. Depuis avril 2016, cette limite a été abaissée à 0,2 g d’alcool par litre de sang pour tous les permis probatoires.

Les jeunes conducteurs contrôlés avec une alcoolémie supérieure ou égale à 0,2 g/l risquent :

  • Un retrait de 6 points sur leur permis
  • Une amende forfaitaire de 135€
  • Une immobilisation du véhicule

[/html]

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire