Consommation de drogue : les français mauvais élèves

D’après le dernier rapport européen sur les drogues publié par l’observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA), les jeunes français seraient les plus gros consommateurs de cannabis en Europe. Or, même si le cannabis est considéré comme une drogue douce, elle n’en reste pas moins sans effet …

La consommation de drogue des jeunes français

Paru en juin dernier, ce rapport évalue la dangerosité des drogues, leur consommation et le trafic qu’elles induisent dans les pays européens mais aussi en Turquie et en Norvège. Cette étude prend également en compte les résultats de l’enquête ESPAD (European School Survey on Alcool and others Drugs) concernant la consommation de drogues chez les 15-16 ans.

  • L’étude met en avant que le cannabis reste la drogue la plus consommée par les jeunes français avec 22,1% d’entre eux qui en auraient consommé l’année passée. Ce chiffre, en constante augmentation se révèle être le plus élevé de l’Union Européenne.
  • A titre de comparaison, la consommation de cocaïne s’élève à 2,4%, la MDMA à 2,3% et les amphétamines à 0,7%.
  • Autre chiffre marquant : 31% des jeunes français auraient déjà consommé de la drogue au cours de leur vie alors que la moyenne européenne se situe à 18%.
  • Plus globalement, le rapport avance que les français consomment plus qu’ailleurs, que la drogue soit légale (tabac, alcool) ou non.

L’enquête Vigicarotte avait déjà fait ressortir des chiffres éloquent en terme de consommation de drogue et d’alcool des 18-24 ans. Celle-ci nous a permis de mieux connaitre leurs habitudes et comportements, notamment lorsqu’ils doivent prendre la route.

Les effets du Cannabis au volant

Nous rappelons que même si un consommateur de cannabis peut avoir l'impression d'avoir toutes ses facultés pour prendre le volant après s’être drogué, celle-ci s’avère fausse.

Dans les faits, le cannabis réduit la vigilance du conducteur et sa capacité à contrôler sa trajectoire, augmente son temps de réaction et altère ses fonctions visuelles et auditives.

Ainsi, conduire sous l'effet du cannabis multiplie par 2 vos chances de causer un accident mortel. Ce chiffre est multiplié par 15 si le cannabis est couplé à l’alcool.

Les sanctions encourues

Sachez que conduire sous l’effet du cannabis, c’est risquer 2 ans d’emprisonnement, une perte de 6 points sur le permis de conduire et 4500 euros d’amende.

Si ce délit s’additionne d’une alcoolémie avérée : il vous en coûtera 9 000 euros d’amende et 3 ans de prison.

A savoir que le tribunal peut également ordonner la suspension de votre permis durant 3 années voire même son annulation.

Pour en savoir plus sur les habitudes et comportements liés à la consommation d’alcool et de drogue des 18-24 ans, consultez l’enquête exclusive de Vigicarotte.

Source : http://sante.lefigaro.fr/article/drogues-en-europe-les-jeunes-francais-e...

Partager

 
 
 

Les articles les plus récents

Laisser un commentaire